Association des Chasseurs de Tonne de la Charente Maritime Index du Forum Association des Chasseurs de Tonne de la Charente Maritime
L'association des chasseurs de Tonne a pour but de défendre, de rassembler tous les passionnés, de perpétuer les traditions et de faire connaitre au plus grand nombre la chasse à la tonne en Charente Maritime.
FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S’enregistrerS’enregistrer
ProfilProfil  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion


  

















UN PEU DE LECTURE
Aller à la page: <  1, 2, 323, 24, 25, 26  >
Sujet précédent Sujet suivant
Auteur Message
keke33
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juil 2012
Messages: 149
Adherent: non
Localisation: brive
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
Posté le: Lun 8 Sep 2014, 19:08
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

http://www.sudouest.fr/2014/08/21/une-nuit-avec-les-chasseurs-1647188-2964.php

Revenir en haut
Publicité






Posté le: Lun 8 Sep 2014, 19:08
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
pedro7855
Membre du CA

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2011
Messages: 739
Adherent: oui
Localisation: Thairé
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 虎 Tigre
Posté le: Lun 8 Sep 2014, 20:26
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

lol le journaliste...


Les chasseurs ont pu voir un martin-piqueur ...  Shocked


Connait pas cette oiseaux là moi  Mort de Rire
_________________
Apprendre pour connaître, connaître pour comprendre, comprendre pour juger.


Revenir en haut
pedro7855
Membre du CA

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2011
Messages: 739
Adherent: oui
Localisation: Thairé
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 虎 Tigre
Posté le: Mer 17 Sep 2014, 15:12
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

Accident de chasse, puis ignominies
CONTRIBUTION LECTEUR Publié le mercredi 17 septembre 2014 à 14h07 - Mis à jour le mercredi 17 septembre 2014 à 14h22




OPINIONS
Lettre ouverte de Luc Baufay, internaute de LaLibre.be



Accident de chasse : le week-end dernier, un chasseur de 79 ans se tue dans un village voisin, en manipulant maladroitement son arme. La presse parle d’un homme "bon". Ses amis le qualifient de "gentil", "respectable", "travailleur", …
A la lecture des commentaires apparaissant sur les réseaux sociaux liés aux articles de presse relatant l’événement, je ne peux qu’être sidéré par la bêtise et la méchanceté d’une grande partie de ceux qu’il est convenu d’appeler "mes concitoyens". En effet, on peut y lire – dans une prose le plus souvent mal écrite – "bien fait", "enfin, il ne chassera plus", … et autres ignominies du genre.
Où trouver une humanité chez ceux qui se réjouissent de la mort d’un homme ? Où voir un soupçon d’humanité, chez ceux qui accordent plus de valeur à la vie d’un animal qu’à celle d’un homme, fût-il chasseur ? Où deviner l’humanité de propos infâmants qui ne font qu’ajouter de la peine au chagrin d’une famille qui pleure un être cher ? Car, malheureusement, en perdant la vie, ce chasseur a aussi perdu son droit de réponse ; seule sa famille – favorable ou non à la chasse – aura à supporter ces discours haineux.
Non – et ils en font eux-mêmes la démonstration – il n’y a pas d’humanité chez ces gens-là qui, au nom d’une illusion, prétendent défendre une société sans chasseur. Non, il n’y a que bêtise, ignorance, intolérance et manque de curiosité ! Ils n’aiment pas la chasse, et ils se réjouissent de la mort d’un chasseur …
Quel est ce monde où il suffit de ne pas aimer, pour se donner le droit de condamner ceux qui aiment ? Serait-il normal de se réjouir de la mort d’un motard, parce qu’on n’aime pas la moto (par exemple, au prétexte que cela serait bruyant) ? Serait-il justifié de se réjouir de la mort d’un alpiniste, parce qu’on n’aime pas la montagne ? Serait-il acceptable de se réjouir de la mort d’un politicien parce qu’on n’aime pas son parti ? … La liste de tels exemples peut s’allonger à l’infini.
"Les braves gens n’aiment pas qu’on suive une autre route qu’eux…", chantait Brassens.
Sans doute, sont-ce les mêmes qui se régaleront, le jour du réveillon, d’un râble de lièvre ou d’un civet de marcassin, tout en refusant de connaître l’origine de la venaison. Probablement, adorent-ils un bon steak de bœuf, mais ignorent la réalité d’un abattoir. Certainement, seront-ils les premiers à réclamer l’indemnisation des dégâts quand leur pelouse aura été labourée par une compagnie de sangliers. Souvent, sans état d’âme, éradiquent-ils les taupes qui défigurent leur jardin, ou les souris qui logent dans leur grenier, avec l’excuse que, ça, ce n’est pas chasser. 

Ne seraient-ils pas de ceux qui, à la Noël, font cadeau à leur enfant d’un chiot ou un chaton, pour l’abandonner en juillet, quand il devient encombrant le jour du départ en vacances, oubliant ainsi leurs vocations de "chevaliers", "défenseurs des animaux". Toujours, ils montrent leur méconnaissance de ce qu’ils affirment aimer, en confondant chevreuil et biche.
"Faut vous dire, Monsieur, que chez ces gens-là, on n’pense pas…", chantait Brel.
Non, on ne pense pas. On croit que le monde est celui de Bambi, tel qu’on l’a rêvé dans un imaginaire, déconnecté de la réalité. Leur professeur a été Walt Disney et leurs convictions sont celles de citadins en mal de nature, qui veulent artificiellement la dessiner et la voir s’animer selon une fiction, qui oublie que la ruralité ne les a pas attendus pour exister. Ce ne sont que des précieux ridicules !
Savent-ils que les causes premières de mortalité du gibier sont la circulation automobile et les pratiques agricoles ? Demandent-ils pour autant à ce qu’on interdise l’usage des automobiles, qu’on en revienne à l’agriculture du 19ème siècle ? Se réjouissent-ils de la mort de l’automobiliste ou du fermier ? Savent-ils que les chasseurs sont actifs dans la préservation de la biodiversité ? Savent-ils que les chasseurs restaurent des biotopes ? Savent-ils que les chasseurs gèrent des populations d’animaux sauvages le plus souvent condamnés à disparaître sans eux ? Savent-ils que l’activité de chasse a des retombées économiques profitables à la société dans laquelle ils vivent ? Savent-ils que les densités de populations de grands gibiers ont doublés ou triplés depuis 20 ans grâce à l’action des chasseurs ? Savent-ils que ce sont les pouvoirs publics (ceux qu’ils ont choisi lors des élections) – contre l’avis, bon ou mauvais, de beaucoup de chasseurs – qui réclament l’augmentation des tableaux de chasse ? Savent-ils que certaines races de chiens ne survivent que parce que les chasseurs s’y intéressent ? Savent-ils … Enfin, savent-ils que la chasse est une activité légale, et réglementée ?
Non. Ils préfèrent croire. C’est plus simple et moins fatiguant. Et comme toujours, les idées simplistes conduisent à des conclusions idiotes, et finalement méchantes.
Loin de moi l’idée de les inciter à pratiquer la chasse, ni même à l’aimer. Pour cela faudrait-il encore la connaître. Tout au plus, puis-je espérer mettre en lumière l’incohérence de leur propos et les contradictions qui les sous-tendent. Je ne veux que dénoncer leur soi-disant humanité qui n’est que bestialité.
Pour cela, sachez – vous qui avez cru bon d’écrire votre joie de voir un chasseur mourir – que je ne vous aime pas. Je ne vous aime pas ! Mais, le jour, où votre bêtise méchante vous conduira dans les difficultés, je ne me réjouirai pas.
_________________
Apprendre pour connaître, connaître pour comprendre, comprendre pour juger.


Revenir en haut
pin's
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2009
Messages: 4 282
Adherent: oui
Localisation: 17
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Posté le: Mer 17 Sep 2014, 22:22
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

Tout est dit! 
Chapeau à ce monsieur, nous avons le même langage mais nous l'exprimons pas de la même façon!


Revenir en haut
cabanier17
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 156
Adherent: oui
Localisation: estuaire de la gironde
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Posté le: Mer 17 Sep 2014, 23:16
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant



Revenir en haut
FM
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2010
Messages: 850
Adherent: oui
Localisation: andilly
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Posté le: Mer 17 Sep 2014, 23:18
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

 Bravo ,que cela fait du bien!

Revenir en haut Visiter le site web du posteur
Siffleur 16
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2014
Messages: 241
Adherent: oui
Localisation: Charente
Masculin Balance (23sep-22oct)
Posté le: Jeu 18 Sep 2014, 06:26
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

Super et bien rédigé Okay Okay Okay
_________________
Ne jamais remettre au lendemain ce que tu peut faire aujoud'hui


Revenir en haut
crunch17
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2009
Messages: 1 937
Adherent: oui
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Posté le: Jeu 18 Sep 2014, 08:25
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

 j'aimerai bien savoir écrire de telles lettres ça fait du bien de voir cela, j'espere qu'elle va bien voyager sur les reseaux sociaux Okay

Revenir en haut
pedro7855
Membre du CA

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2011
Messages: 739
Adherent: oui
Localisation: Thairé
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 虎 Tigre
Posté le: Dim 28 Sep 2014, 09:53
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

http://m.courrier-picard.fr/region/marc-giraud-les-jours-de-chasse-il-regne…






Bannir
_________________
Apprendre pour connaître, connaître pour comprendre, comprendre pour juger.


Revenir en haut
coincoin17
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2012
Messages: 247
Adherent: oui
Localisation: charente maritime
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Posté le: Lun 29 Sep 2014, 20:48
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

faut pas qu'il croise mon chemin celui-là il pourrait avoir un accident   ........mais pas de chasse
_________________
la parole vaut l'homme ou l'homme ne vaut rien


Revenir en haut
bandi17
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2010
Messages: 150
Adherent: oui
Localisation: Charente Maritime
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Posté le: Mar 30 Sep 2014, 13:00
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

Une petite question  Question , est ce que les fédérations de chasse sont des associations?
Je dirai que non.


Revenir en haut
bandi17
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2010
Messages: 150
Adherent: oui
Localisation: Charente Maritime
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Posté le: Mar 30 Sep 2014, 13:38
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

En cherchant sur le net, ils disent que les fédérations sont des associations agréée pour la protection de la nature.
En faite oui, désolé pour le dérangement. Okay  


Revenir en haut
pedro7855
Membre du CA

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2011
Messages: 739
Adherent: oui
Localisation: Thairé
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 虎 Tigre
Posté le: Mer 5 Nov 2014, 00:02
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

Chasse des oies en Réserve naturelle sanctionnée


Le 11 septembre, le tribunal de police de Fontenay le Comte a rendu un jugement à l'encontre d'un chasseur ayant tiré des oies cendrées, en janvier 2014, dans la réserve naturelle nationale de la Baie de l'Aiguillon (partie vendéenne) alors que la chasse y est interdite.


Oies Cendrées (Anser anser) - Crédit photo : Philippe Prigent / LPO


La LPO, en tant que co-gestionnaire de la RNN avec l'ONCFS, représentée par un bénévole de la LPO Vendée, s'était constituée partie civile.

Ce chasseur qui avait profité du mauvais temps et du fort coefficient de marée (106) de ce 4 janvier, avait été interpellé par les agents de l'ONCFS 85 alors qu'il était dissimulé en pied de digue de la réserve et qu'il tirait les oies à l'intérieur de l'espace protégé.

Bien qu'il ait singulièrement produit pour sa défense une attestation de sa société locale de chasse déclarant qu'il n'avait pas tiré sur l'espace de la Réserve Naturelle, le procureur et les juges n'ont pas été dupes et l'ont condamné à 200 € d'amende.

À la barre, le délégué LPO a souhaité rappeler le rôle essentiel de ces espaces protégés, en période de chasse, pour l'avifaune migratrice.

Sur le plan civil, le chasseur devra verser à la LPO 600 € de dommages et intérêts.
_________________
Apprendre pour connaître, connaître pour comprendre, comprendre pour juger.


Revenir en haut
pin's
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2009
Messages: 4 282
Adherent: oui
Localisation: 17
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Posté le: Dim 16 Nov 2014, 10:56
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

Convention de Bonn : réduire les risques liés aux énergies renouvelables
La 11e Conférence des parties de la Convention de Bonn a permis l'inscription de 31 nouvelles espèces à la liste des espèces à protéger. Les parties sont également revenues sur les risques liés aux énergies renouvelables pour les espèces migratrices. 
Nature / Ecologie  |  12 novembre 2014  |  Actu-Environnement.com
Réduire la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer cette pageEnvoyer par e-mail

© Johnny Greig


"Comme jamais auparavant, dans les 35 ans d'histoire de la Convention de Bonn (CMS), les animaux migrateurs illustrent un grand nombre de questions urgentes de notre temps, a constaté, dans un communiqué, Bradnee Chambers, secrétaire exécutif de la CMS, à l'occasion de la onzième réunion des 120 pays signataires, à Quito (Equateur). De la pollution de nos océans par le plastique aux effets du changement climatique, du braconnage à la surexploitation, les menaces qui pèsent sur la faune migratrice finiront par affecter chacun d'entre nous".
Adoptée le 1er novembre 1983, et administrée par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), la Convention vise la conservation des espèces migratrices et leur habitat. Tous les trois ans, l'organe de décision principal, la Conférence des parties (COP) se réunit.
31 propositions d'inscription
Après six jours de négociations (du 4 au 9 novembre 2014), les 31 propositions d'inscription de nouvelles espèces aux deux annexes de la Convention ont été approuvées.
Une des espèces emblématiques du changement climatique, l'ours polaire, a été inscrit à l'annexe II, qui engage les pays à coordonner des mesures de conservation transfrontalières dans toute l'aire de répartition de l'espèce.
La baleine à bec de Cuvier a été inscrite à l'Annexe I, ce qui implique l'obligation pour les Parties d'une protection stricte, telle que l'interdiction de tout prélèvement.
Cette COP se distingue par le nombre d'inscriptions d'espèces de poissons par rapport aux années précédentes : 21 espèces de requins, raies et poissons-scies. Par ailleurs, l'anguille européenne (Monaco) a été ajoutée à l'Annexe II.
Plusieurs rapports présentés à cette occasion ont notamment pointé que différentes espèces migratrices - baleines, dauphins, tortues de mer, oiseaux marins, phoques, dugongs, requins et raies - sont affectées par les déchets marins que ce soit en s'enchevêtrant dans ces derniers ou en les ingérant. Parmi les cas signalés, la baleine franche de l'Atlantique Nord, menacée d'extinction (500 animaux restants) fait partie des espèces les plus affectées par l'enchevêtrement.

 
ENR : ce que recommande la COP11- Energie éolienne : entreprendre une planification approfondie des aménagements, en portant une attention particulière à la mortalité des oiseaux et des chauves-souris par collision avec les éoliennes, et au risque accru de mortalité des cétacés dû à la diminution permanente de leur fonctions auditives, et examiner les moyens de réduire le dérangement des espèces concernées et les impacts sur leurs déplacements, y compris par l'application de mesures telles que "l'arrêt à la demande", le cas échéant
- Energie solaire : éviter les zones protégées afin de limiter davantage les impacts du déploiement de centrales solaires ; entreprendre une planification minutieuse pour réduire les perturbations et les effets de déplacement sur les espèces concernées, ainsi que pour minimiser les risques de flux solaire et les blessures liés à des traumatismes qui pourraient être la conséquence d'un certain nombre de technologies de l'énergie solaire
- Energie marine : prêter attention aux effets possibles de l'augmentation du bruit et des perturbations du champ électromagnétique sur les espèces migratrices, en particulier lors des travaux de construction dans les habitats côtiers, ainsi qu'aux risques de blessures
- Energie hydraulique : prendre des mesures pour réduire ou atténuer les impacts graves connus affectant les déplacements des espèces aquatiques migratrices, telles que l'installation de passes à poissons
- Energie géothermique : éviter la perte d'habitats, la perturbation et les effets d'obstacle afin de maintenir les impacts environnementaux globaux à leur faible niveau actuel

 

Les gouvernements ont étudié des mesures de conservation internationales coordonnées afin de réduire l'impact des débris marins notamment des plastiques sur les espèces marines migratrices. Ils ont également réfléchi aux conséquences de la culture des cétacés pour leur conservation, la capture de cétacés vivants à des fins commerciales, et le tourisme d'observation "durable" de la faune en bateau.Les risques des énergies renouvelables
La COP 11 a également travaillé sur les risques que représentent les technologiques liées aux énergies renouvelables (éoliennes, panneaux solaires, énergies marines, géothermique ou hydraulique) pour les chauves-souris, les oiseaux et les cétacés.
La Conférence des parties incite notamment les Etats à appliquer les procédures d'évaluation environnementale stratégique, mener des études et des suivis avant et après le déploiement des technologies et d'éviter les zones protégées existantes. Selon les secteurs, elle met en avant des opérations prioritaires à conduire lors du déploiement.
Un groupe de travail multi-acteurs sur la conciliation de certains développements du secteur de l'énergie avec la conservation des espèces migratrices devrait être constitué.
Les parties se sont également penchées sur la chasse illégale des oiseaux migrateurs. "L'un des éléments clés inscrits dans ces orientations consiste à éliminer progressivement l'utilisation de munitions au plomb dans tous les milieux au cours des trois prochaines années", pointe dans un communiqué la COP. Durant le mandat de la Convention, une coopération régionale sera entreprise afin de mieux protéger les animaux migrateurs à travers les frontières politiques.
Les parties ont également réfléchi à la prévention des risques d'empoisonnement d'oiseaux migrateurs.
Pour ce qui concerne les espèces d'oiseaux, le Bécasseau semipalmé (Equateur et Paraguay), le Bécasseau de l'Anadyr (Philippines), le Rollier d'Europe (Union européenne) et la Grande Outarde (Mongolie) ont notamment été inscrits à l'Annexe I, tandis que la Paruline du Canada (Equateur) a été inscrite à l'Annexe II.
Trois plans d'action par espèce ont été approuvés concernant l'Argali en Asie centrale, la tortue caouanne du Pacifique et le Faucon sacre. Une initiative régionale a été lancée : elle couvre les grands mammifères migrateurs d'Asie centrale, comme le chameau de Bactriane, le léopard des neiges et l'antilope saïga.
Les Parties ont adopté le Plan stratégique pour la conservation des espèces migratrices, dans la continuité des objectifs d'Aichi de la Convention sur la diversité biologique.
 
Dorothée Laperche


Revenir en haut
pedro7855
Membre du CA

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2011
Messages: 739
Adherent: oui
Localisation: Thairé
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 虎 Tigre
Posté le: Lun 17 Nov 2014, 18:19
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

Bannir


COURRIER PICARD

C’était la nuit des chasseurs en baie de Somme







Sur la côte picarde, il se raconte que la nuit du mardi 11 à mercredi 12 novembre a été une très bonne nuit pour les chasseurs en baie de Somme, que les cartouches ont manqué et que le nombre d’oiseaux prélevés a atteint son maximum autorisé.

La nuit dernière, les coups de fusil se seraient fait encore bien entendre aussi. « Je confirme. On a bien réussi », assure Nicolas Lottin, président de l’association des chasseurs en baie de Somme. « Mardi soir, tout le monde a tiré c’est vrai. Et les prélèvements étaient complets. » L’explication viendrait des vents de sud-est qui poussent les oiseaux vers la côte, survolant les huttes en baie et dans les marais. « Ça a tiré un peu plus hier oui, mais rien d’exceptionnel non plus » constate, lui, un huttier originaire de Béthencourt-sur-Mer. Le mois de la Saint-Hubert, patron des chasseurs, est un mois de migration normale. Octobre, selon Olivier Treca responsable du site internet Chasseursdemigrateurs.com, avait été, en termes de canards, « plus faible en nombre que les autres années ». « Novembre réserve, si la météo est de la partie, de belles journées en perspectives », présage Olivier Treca. « Ces dernières nuits, on a eu le bon vent, au bon moment », résume Nicolas Lottin. En attendant les migrations d’hiver (décembre et janvier) et des canards plus gras, les chasseurs ont de quoi patienter si les vents sont avec eux.

_________________
Apprendre pour connaître, connaître pour comprendre, comprendre pour juger.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 01:08
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Sauter vers:   

Portail | Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: subSilver++