Association des Chasseurs de Tonne de la Charente Maritime Index du Forum Association des Chasseurs de Tonne de la Charente Maritime
L'association des chasseurs de Tonne a pour but de défendre, de rassembler tous les passionnés, de perpétuer les traditions et de faire connaitre au plus grand nombre la chasse à la tonne en Charente Maritime.
FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S’enregistrerS’enregistrer
ProfilProfil  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion


  

















UN PEU DE LECTURE
Aller à la page: <  1, 2, 3, … 24, 25, 26  >
Sujet précédent Sujet suivant
Auteur Message
yves17
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2009
Messages: 1 850
Adherent: oui
Masculin Poissons (20fev-20mar) 馬 Cheval

Posté le: Dim 15 Avr 2012, 11:05
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

je pense pas que soit notre role sur un forum de rentré dans ces debat laissons cela a cantelou
car
a chacun ces idée et ce n'est pas sur un forum que l'on doit convaincre les autre
_________________
pour une fermeture des oies au 28 fevrier


Revenir en haut MSN
Publicité






Posté le: Dim 15 Avr 2012, 11:05
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
pin's
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2009
Messages: 4 282
Adherent: oui
Localisation: 17
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Posté le: Dim 15 Avr 2012, 13:14
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

Ce n'est qu'une blague comme j'en vois tant d'autres sur différents sujets, mais celle ci j'ai pas pu m’empêcher au vu de leur signature!
Je ne compte pas ouvrir le débat, sujet clos mais pas pour les infos! Okay  


Revenir en haut
beck
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2011
Messages: 1 454
Adherent: oui
Localisation: ciré d' aunis
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)
Posté le: Dim 15 Avr 2012, 14:40
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

un peu d' humour çà n' as jamais tuer personne Sad


et puis alain essaye de convaincre personne Mr. Green


relis les messages que tu as poster l' année dernière et dis moi si çà ne t' es jamais arriver de dire tes opinions en essayant de convaincre les autres sur le forum


allons allons yves ne faisons  pas de grosses salades avec une petite blague potache. Okay Okay Okay


Revenir en haut
yves17
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2009
Messages: 1 850
Adherent: oui
Masculin Poissons (20fev-20mar) 馬 Cheval

Posté le: Dim 15 Avr 2012, 17:12
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

moi perso jamais ou alors je repond a des personne qui ont commencé mais je n'est jamais ouvert le sujet
maintenant moi perso sa me derange pas on ouvre un post le debat politique
mais surtout pour des gens qui vote car pour les jeunes qui peuvent pas voté c'est different mais les autre qui aboie a tout bout champ et qui vote pas
b quand on vote pas on ferme sa gu...on exitste pas c'est que l'on a rien a dir
et moi j'ai quoi en dire et j'ai pas honte de mes opinion alors si on veut on ouvre le post
mais sa sera pas avec la charte du fofo
_________________
pour une fermeture des oies au 28 fevrier


Revenir en haut MSN
pin's
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2009
Messages: 4 282
Adherent: oui
Localisation: 17
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Posté le: Dim 15 Avr 2012, 18:18
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

allez une dernière pour la route.......... 
 


Un homme s'évade après 15 ans de prison. > > > > > Il entre dans une maison pour voler de l'argent et un fusil et il trouve un jeune couple au lit.> > > > >  Il ordonne à l'homme de sortir du lit et l'attache à une chaise.> > > > >  Il attache ensuite la femme au lit, il se met dessus et l'embrasse dans le cou. Puis le fugitif se lève et s'en va dans la salle de bain.> > > > >  Le mari tout affolé en profite pour dire à sa femme : - "Ecoute ma chérie, c'est un évadé de prison, regarde ses vêtements. Cela doit faire longtemps qu'il n'a pas vu de femme. J'ai vu comment il t'embrassait dans le cou. S'il veut du sexe, ne résiste pas, fais ce qu'il veut. Donne-lui satisfaction même si ça te répugne. S'il se fâche, il peut nous tuer. Sois forte chérie. Je t'aime !"
> > > > >  Sa femme lui répond : - "Il ne m'embrassait pas dans le cou. Il m'a chuchoté à l'oreille qu'il était gay, qu'il te trouvait à son goût, et voulait savoir si on avait de la vaseline".Je lui ai dit oui, dans la salle de bain... Sois fort chéri.... Je t'aime ...


Revenir en haut
gadjo17
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2011
Messages: 220
Adherent: oui
Localisation: corme royal
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
Posté le: Dim 15 Avr 2012, 18:20
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

Okay excelent

Revenir en haut
yves17
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2009
Messages: 1 850
Adherent: oui
Masculin Poissons (20fev-20mar) 馬 Cheval

Posté le: Dim 15 Avr 2012, 18:36
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire
_________________
pour une fermeture des oies au 28 fevrier


Revenir en haut MSN
wil17
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2009
Messages: 2 175
Adherent: oui
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Posté le: Dim 15 Avr 2012, 19:00
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant



Revenir en haut
pin's
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2009
Messages: 4 282
Adherent: oui
Localisation: 17
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Posté le: Dim 15 Avr 2012, 20:34
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

Excuses moi Yves, juste pour info et nous sommes en plein dedans Sad
Juste  pour que chacun prenne connaissance, comme sujet de chasse!
http://www.cpnt.fr/pdf/articles/2012-04-12-lettre NS.pdf


Revenir en haut
yves17
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2009
Messages: 1 850
Adherent: oui
Masculin Poissons (20fev-20mar) 馬 Cheval

Posté le: Dim 15 Avr 2012, 20:38
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

pas de soucis quand c'est une info quel quel soit
_________________
pour une fermeture des oies au 28 fevrier


Revenir en haut MSN
pin's
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2009
Messages: 4 282
Adherent: oui
Localisation: 17
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Posté le: Jeu 26 Juil 2012, 14:12
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

Pour certains qui suivent


http://www.sudouest.fr/2012/07/24/un-nouveau-bassin-pour-eviter-de-prendre-…


Revenir en haut
beck
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2011
Messages: 1 454
Adherent: oui
Localisation: ciré d' aunis
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)
Posté le: Dim 29 Juil 2012, 21:23
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

Saint Laurent Blangy, le 17 Juillet 2012
> Monsieur le Président de la République
> Palais de l'Elysée
> 55, rue du faubourg Saint Honoré
> 75008 Paris
> Monsieur le Président de la République,
> C'est dans un contexte grave pour la chasse française que je prends la plume pour vous exposer clairement le mécontentement de mes chasseurs. Le Pas-de-Calais demeure aujourd'hui un département d'une richesse en matière de biodiversité et de petite faune sédentaire naturelle, exceptionnelle sur le plan national. Notre richesse floristique et faunistique ne trouve sa genèse que dans l'action menée par une ruralité impliquée, respectueuse de son héritage environnemental qui depuis des dizaines d'années a su faire face, avec acharnement et motivation, au bétonnage et à l'industrialisation galopante qu'a subi cette région.
> A cette époque, Monsieur le Président, nous n'avions jamais entendu parler d'écologisme idéologique, et c'est tout naturellement que des générations de ruraux transmirent leurs valeurs de respect et de gestion, sans jamais imaginer que ce vaste savoir deviendrait un jour un puissant lobby politique dans des mains peu scrupuleuses. Cette manière de vivre et d'agir nous a toujours été dictée par les pères de nos pères, et ceci pour le bien de toute la collectivité.
> Malheureusement, les choses ont bien changé depuis quelques temps, et aujourd'hui le simple port d'une boutonnière verte transforme facilement une catégorie de personnes, en « grands sachant » de la nature, et en de puissants donneurs d'ordres et de leçons, à des personnes qui pourraient aisément leur faire la classe pendant vingt ans sur ce sujet. En d'autres termes, culpabiliser la société, se nourrir de ses regrets et de ses remords vis à vis de la nature, voilà comment se définit en langage politique l'action de ces écologistes urbains qui vendent l'antidote de l'apocalypse vert, là où tout se passe bien par notre présence et nos actions. La chasse française, sentinelle légitime et compétente de l'écologie et de la biodiversité, n'a jamais attendu les éclairages idéologiques pour savoir comment comprendre, gérer et soigner la nature.
> Aujourd'hui, Monsieur le Président, une majorité de Français vous ont porté à la tête de ce grand pays qu'est la France. Vous avez, mieux que personne, compris ô combien les électeurs impliqués dans ces valeurs pouvaient être déterminants dans la quête du pouvoir qui fût la vôtre il y a quelques semaines. Vos propos rassurants, comme votre attachement personnel aux valeurs de la chasse furent souvent cités dans notre microcosme, comme une garantie probable de construire un avenir serein pour notre ruralité. Je vous rappelle également certains de vos écrits qui attestèrent que si la chasse pouvait argumenter scientifiquement de sa légitimité, elle serait comprise et soutenue.
> Force est de constater, Monsieur le Président, que ces paroles et ces écrits ne semblent pas être suivis au sein même du gouvernement que vous venez de nommer il y a quelques semaines. Au mépris de votre feuille de route, votre Ministre de l'écologie vient de prendre brutalement des décisions contraires à nos valeurs et à votre pensée, sans d'autres arguments que ceux d'une approche politique de ce dossier.
> Les listes des nuisibles départementaux viennent d'être largement amputées de leurs contenus, au mépris des dossiers scientifiques que nous avons rendus à l'Etat, au mépris des jurisprudences rendues par la justice ces dernières années, au mépris du respect et des connaissances de la ruralité, comme au mépris d'ailleurs de la volonté affichée des maires ruraux de tous les départements de France. Je vous informe qu'une pétition pour le soutien de cette liste complète est en circulation dans mon département comme d'en d'autres, et qu'à ce jour pour le Pas-de-Calais, déjà plus de 830 maires sur 895 nous ont apporté leur total soutien, bien au-delà de toutes les étiquettes politiques, reconnaissant ainsi mieux que personne la légitimité de notre gestion.
> Je porte également à votre connaissance qu'une proposition émanant du Ministère de l'Ecologie au dernier CNCFS, souhaite retirer la chasse de la bernache du Canada au mois de février. La chasse des oiseaux d'eau semblerait confrontée à une volonté de réduction de la période de chasse, comme du nombre des espèces chassables sur des arguments essentiellement politiques. J'ajouterai également à cette liste, déjà bien longue au goût des chasseurs, la volonté non dissimulée de la part de vos alliés politiques de définir à nouveau un jour de non chasse, avec une grande préférence pour le dimanche bien sûr!
> Ces attaques politiques contre la chasse sans fondements scientifiques, sont totalement injustifiées tout comme les premières décisions prises par votre Ministre sur le dossier « nuisibles » national. La colère de la ruralité n'est plus aujourd'hui montante, mais totalement présente et pressante.
> Monsieur Le Président, vous qui portez la charge de la justice et de la cohésion sociale au sein même de notre république, vous qui incarnez le scrupuleux respect de la loi et des droits des citoyens, et vous qui engagez systématiquement votre personne dans l'application de la politique gouvernementale, je vous sollicite avec une grande urgence pour que vous puissiez mettre un terme à cette dérive avant qu'il ne soit trop tard. Le maintien d'une telle décision de la part du ministère de l'écologie, ne peut à l'évidence qu'être le catalyseur principal d'une réaction sociale imminente. Bien que n'étant que Président de fédération de chasseurs, et n'ayant à ce titre qu'une capacité d'analyse réduite de la situation sociale et économique de notre pays, je ne comprends pas cette décision dogmatique et sectaire, à un moment où les français vont connaître des heures très noires dans le maintien de leur niveau de vie. La chasse, la pêche, l'agriculture, et toutes les activités rurales de notre terroir sont autant de force pour permettre à chacun de rester socialement intégré dans un contexte économique qui deviendra source de tensions dans les mois et les années qui viennent.
> Laissez s'il vous plaît, Monsieur le Président, les ruraux agir en votre nom sur leurs territoires, et vous constaterez très vite que nos compétences sont bien supérieures à toutes ces théories vertes, dogmatiquement contraires à vos valeurs et aux nôtres, comme vous avez pu le constater auprès des chasseurs corréziens depuis de nombreuses années.
> Monsieur le Président, il vous reste quelques jours pour remettre « l'église au milieu du village », comme on dit chez moi. Dans le cas où les choses resteraient en l'état, donnant raison à une décision politiquement, scientifiquement et juridiquement infondée, le doute qui s'est installé dans l'esprit de ces millions de ruraux qui croient en vous, prendra irrémédiablement la forme d'une incompréhension vis-à-vis de votre politique environnementale et sociale.
> Monsieur le président, ne laissez pas certaines personnes faire de nous des parias et des pilleurs de la nature, ce que nous ne sommes pas. La chasse gestion, comme nous la pratiquons aujourd'hui, n'a jamais détruit d'espèces ou de territoires, bien au contraire. Ne cautionnez pas la mise sous cloche de la nature, ni la mise sous tutelle de la chasse. Ne laissez pas quelques personnes ouvrir un clivage politique entre vous et nous et donner ainsi raison à ceux qui pensent que le gouvernement incarne une France urbaine, à des kilomètres de nos préoccupations et de nos problèmes.
> Je vous renouvelle également ma volonté de vous accueillir rapidement à la Fédération des chasseurs du Pas-de-Calais, en présence de députés et sénateurs ruraux du Pas-de-Calais, afin que nous puissions vous éclairer sur notre gestion de l'ensemble de la faune et de la flore, et vous prouver que c'est à nous et à nos partenaires que revient la lourde tâche de gérer la nature avec intelligence et compétence, comme nous l'avons toujours fait. Le temps est d'ailleurs venu d'inscrire à jamais ces compétences et ce droit dans notre constitution.
> Veuillez recevoir, Monsieur Le Président, mes sincères salutations.
> Willy SCHRAEN
> Président de la Fédération des Chasseurs du Pas-de-Calais
> Copie : - Monsieur le Premier Ministre
> - Madame le Ministre de l'écologie
> - Monsieur le Ministre Délégué des Transports, de la Mer et de la Pêche
> - Monsieur le Président de l'Assemblée Nationale
> - Monsieur le Président du Sénat
> - Monsieur le Président de la Fédération Nationale des Chasseurs
> - Mesdames et Messieurs les Députés du Pas-de-Calais
> - Mesdames et Messieurs les Sénateurs du Pas-de-Calais
> - Monsieur le Préfet du Pas-de-Calais
> - Monsieur le Président du Conseil Régional
> - Monsieur le Président du Conseil Général
> - Les chasseurs du Pas-de-Calais (par mail)


Revenir en haut
pin's
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2009
Messages: 4 282
Adherent: oui
Localisation: 17
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Posté le: Ven 7 Sep 2012, 18:15
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

LE MONDE – 6 septembre 2012La chasse en France, jamais le dimanche ?

 Le dimanche en France pourrait-il être interdit de chasse, comme c'est le cas en Suisse, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas ? A quelques jours de l'ouverture, dimanche 9 septembre, du tir au petit gibier, l'Association pour la protection des animaux sauvages (Aspas) réitère sa demande. Précisant que la pétition lancée il y a deux ans en faveur de cette trêve dominicale a recueilli à ce jour 260 000 signatures, elle presse les pouvoirs publics d'adopter la mesure, seule à même de permettre à tous " de bénéficier des bienfaits des promenades dans la nature ".

 Selon les chiffres publiés par l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), 143 accidents provoqués par des chasseurs armés ont été enregistrés pour la saison 2011-2012, contre 131 en 2010-2011, et 174 en 2009-2010. Le tir au grand gibier (sanglier, chevreuil, cerf) est à l'origine de 53 % d'entre eux.

 Sécurité publique> Dans 90 % des cas, ce sont les chasseurs eux-mêmes, ou les personnes les accompagnant, qui sont blessés ou tués. Les non-chasseurs n'en représentent pas moins 10 % des victimes. Et si l'ONCFS note " une baisse continue, pour la troisième année consécutive, des accidents mortels " (16 en 2011-2012, contre 18 en 2010-2011, 19 en 2009-2010 et 22 en 2008-2009), les promeneurs y prennent aussi leur part.

 Sur les seize personnes tuées lors de la dernière saison de chasse, on compte un marcheur, un ramasseur de champignons et un garçon de 12 ans qui roulait en quad avec son père. Or affirme le président de l'Aspas, Pierre Athanaze, " environ 60 % des accidents de chasse ont lieu le dimanche, jour où nombre de personnes se retrouvent en forêt, à la montagne ou à la campagne ". Une proportion que conteste Jacques Bouchet, responsable du réseau sécurité de l'ONCFS, pour qui " le dimanche ne produit pas plus d'accidents que le mercredi et le jeudi. Ni pour les chasseurs, ni pour les autres ".

  Le principal problème, ce n'est pas le dimanche : c'est d'arriver à ce que les tireurs respectent l'angle de 30 degrés entre la ligne des chasseurs postés et l'animal visé ", précise-t-il. Le non-respect de ce principe, qui figure pourtant au b.a.-ba du permis de chasse, est à l'origine de 111 accidents en trois ans, dont 20 mortels. M. Bouchet en convient néanmoins : " les chasseurs doivent apprendre à partager la nature ". Et les promeneurs du dimanche, c'est un fait avéré, sont plus nombreux que ceux des autres jours.

 Aucune autre activité de loisir que la chasse ne pose un tel problème de sécurité publique ",insiste M. Athanaze. Et de citer ce fait, rapporté en début de semaine par le journal Sud-Ouest : à Chalagnac (Dordogne), une balle tirée par un chasseur au sanglier a fait voler en éclat la fenêtre de la chambre d'une fillette - laquelle en fut quitte pour une belle frayeur. L'incident s'est produit le 2 septembre. Un dimanche.

Catherine Vincent



Revenir en haut
pin's
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2009
Messages: 4 282
Adherent: oui
Localisation: 17
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Posté le: Jeu 13 Sep 2012, 21:57
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant

La douche froide annoncée de la Conférence environnementale…
Le 12 septembre 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg et Stéphanie Senet
Politique & SociétéEntreprisesPolitique

Les débats se tiendront au CESE.
Deux jours avant l’ouverture de la Conférence environnementale, plusieurs ONG ont tenu une conférence de presse, ce mercredi 12 septembre, pour rappeler au gouvernement l’urgence de remettre l’écologie au cœur de son programme d’action. Côté gouvernemental, la priorité va plutôt à l’établissement d’un «partenariat écologique».

«Il faut sortir de cette conférence non seulement avec une loi de programmation pour la transition énergétique et une loi-cadre sur la biodiversité, comme l’a annoncé le gouvernement, mais aussi avec des mesures d’urgence comme le soutien aux énergies renouvelables ou l’opposabilité de la trame verte et bleue dans les documents d’urbanisme, ainsi qu’un agenda de priorités à réaliser dès 2013 et des mesures fiscales pour financer les programmes.» 
> Benoît Hartmann, porte-parole de France Nature Environnement (FNE), veut clairement accélérer le tempo, à deux jours de l’ouverture de la Conférence environnementale. Une position partagée par la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme (FNH), la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), et Humanité et Biodiversité, les trois ONG réunies autour de lui lors de la conférence de presse organisée ce mercredi 12 septembre à Paris.
> Si les ONG insistent sur l’urgence de quelques mesures, elles n’en attendent pas moins «une vision cohérente de l’action gouvernementale au-delà des deux prochaines années», dixit le président de FNE, Bruno Genty.

> En matière de biodiversité, la LPO insiste sur la nécessité de trouver un point zéro d’artificialisation nette (1), une hausse des espèces protégées ciblées par un plan d’action (environ 70 aujourd’hui alors que le Grenelle en visait déjà 130), ainsi qu’un verdissement de la Politique agricole commune. Pour Alain Bougrain-Dubourg, qui préside l’association et sera présent à la table ronde sur la biodiversité, «nous avons déjà rempli la boîte à projets lors du Grenelle. Mais au moment d’appliquer ces bonnes idées, la clé a été perdue. Nous allons donc remplir à nouveau la boîte mais cette fois-ci il faudra passer à l’action». 
> Pour Humanité et Biodiversité, il faut renforcer la Stratégie nationale pour la biodiversité (SNB) et la décliner dans les régions, avec une incitation des collectivités à agir, car «aujourd’hui, c’est selon leur bonne volonté», pointe Christian Aubel, son directeur. Il rappelle que le précédent gouvernement avait échoué à mettre en place une négociation interministérielle sur la biodiversité. «Cette fois-ci, il faut relancer, c’est la clé du succès.»
> Objectifs: l’opposabilité de la trame verte et bleue (TVB) et la création d’une Agence de la biodiversité.??Sur l’énergie, Benoît Hartmann a rappelé les cinq priorités des ONG: les nouveaux objectifs énergétiques (3 X 20 ou le passage à 30 pour les émissions de gaz à effet de serre ?), les moyens de réduire le nucléaire à 50% de la production électrique (en fermant deux réacteurs par an jusqu’en 2050 par exemple), la CNDP comme garante du débat sur la transition énergétique, de nouveaux pouvoirs aux régions, la réduction massive de la consommation, le respect de la loi à l’occasion d’un forage (notamment l’étude d’impact), l’arrêt progressif du retraitement des déchets nucléaires à La Hague, et bien sûr la relance des ENR.

> Sur la fiscalité écologique, Benoît Faraco, porte-parole de FNH, a rappelé que les ministres les plus importants de cette conférence seraient Arnaud Montebourg (redressement productif) et Jérôme Cahuzac (budget), peut-être plus que Delphine Batho, finance oblige. «Nous sommes sortis du Grenelle avec un échec sur la rénovation thermique et sur la trame verte et bleue à cause de l’absence de moyens financiers mis en œuvre», a-t-il rappelé.

> Il réclame la création d’une banque pour financer les actions en faveur de la biodiversité et la rénovation des logements, dotée de 3 milliards d’euros dès la première année. Pour la financer, les solutions sont multiples: la réorientation progressive des subventions à la pollution, estimées entre 20 et 40 milliards d’euros par an (la taxation sur le kérosène pour les vols intérieurs rapporterait déjà 1,3 M€), la relance d’une contribution climat énergie en 2014, ou encore l’application de la loi sur le livret développement durable. «Aujourd’hui, 3% seulement des sommes financent le développement durable alors qu’il devrait y en avoir 10%. On pourrait ainsi gagner environ 6 M€», précise Maryse Arditi, responsable du pôle Energie à FNE. Autant de mesures douces qui pourraient accompagner le changement en faveur de l’environnement, et s’inscrire dans le prochain projet de loi de finances.
> Dans leur diversité et leur expertise, les écolos risquent d’en être un peu pour leur frais. Car, de décision immédiate il ne devrait être question à l’issue des deux jours de conférence environnementale. «Nous n’entrons pas dans ce débat avec des décisions déjà arbitrées», souligne-t-on au cabinet de Delphine Batho. Dans les couloirs de l’hôtel de Roquelaure, on rappelle que la Conférence environnementale est avant toute chose une conférence réunissant toutes les parties, laquelle doit, au mieux, accoucher «d’une feuille de route sur laquelle le gouvernement s’engagera.»

> Pour la transition énergétique, cela prendra la forme d’un grand débat, en 2013, que les proches de la ministre souhaitent focaliser sur la demande, l’efficacité et la sobriété énergétique plutôt que sur l’offre. «Nous avons de grandes entreprises qui sont des spécialistes de ces sujets, cela pourrait les aider à conquérir de nouveaux marchés.» Pour la biodiversité, le ministère de l’écologie souhaite aboutir à une nouvelle loi cadre. «Il n’y a pas eu de texte sur ce sujet depuis la grande loi de 1976.»

> Bien que 5 thématiques soient abordées dans les tables rondes, auxquelles participeront 14 ministres, deux sont réellement prioritaires aux yeux du gouvernement: la transition énergétique et la biodiversité. «Et nous attendons aussi beaucoup des débats qui se tiendront lors de la table ronde consacrée à la fiscalité», rappelle un proche de la ministre. Lequel tempère aussitôt tout optimisme déplacé. «Nous avons un grand retard à rattraper sur le dossier de la fiscalité écologique. Mais c’est une réforme structurelle qui nécessite de nombreux travaux qui ne seront pas terminés avant que ne soit adoptée la prochaine loi de finances.» Le verdissement de la fiscalité ne devrait donc pas éclore avant 2014. Au mieux.

> Une chose est néanmoins certaine: la discussion sera ouverte. «Ce ne sera pas comme lors du Grenelle où il était interdit de parler du nucléaire et de la chasse», souligne-t-on au cabinet de la ministre. Et qui dit parler de tout dit parler de Fessenheim. Mais pas forcément comme l’entendent les anti-nucléaires. «Le calendrier de fermeture sera débattu lors du débat sur la transition énergétique, en tenant compte de la sécurité d’approvisionnement de la région et des emplois»,explique ce proche du dossier.
> Dernière certitude, la conférence environnementale sera un rendez-vous annuel.
> 1. Au rythme actuel, l’artificialisation progresse d’un département tous les 7 ans.
 


Revenir en haut
pin's
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2009
Messages: 4 282
Adherent: oui
Localisation: 17
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Posté le: Jeu 13 Sep 2012, 22:01
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE
Répondre en citant


http://www.aspco.fr/fichiers/Lettre ouverte des chasseurs de France au Prés…



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 10:46
Sujet du message: UN PEU DE LECTURE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Sauter vers:   

Portail | Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: subSilver++