Association des Chasseurs de Tonne de la Charente Maritime Index du Forum Association des Chasseurs de Tonne de la Charente Maritime
L'association des chasseurs de Tonne a pour but de défendre, de rassembler tous les passionnés, de perpétuer les traditions et de faire connaitre au plus grand nombre la chasse à la tonne en Charente Maritime.
FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S’enregistrerS’enregistrer
ProfilProfil  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion


  

















chasse en février
Aller à la page: <  1, 2, 347, 48, 4955, 56, 57  >
Sujet précédent Sujet suivant
Auteur Message
pedro7855
Membre du CA

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2011
Messages: 739
Adherent: oui
Localisation: Thairé
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 虎 Tigre
Posté le: Mer 17 Juin 2015, 16:34
Sujet du message: chasse en février
Répondre en citant

Le 16 juin, le Président de l’ISNEA, Willy SCHRAEN ainsi que le directeur scientifique de l’Institut ont été reçus par des députés de la mission d’information parlementaire pour être entendus sur les apports scientifiques nouveaux concernant le problème de la chasse des oies cendrées en France.
Ils ont notamment pu défendre les données obtenus à partir des suivis de l’âge ratio et les résultats issus des poses de balises GPS financées par la FNC et plusieurs organismes cynégétiques (fédérations des chasseurs, associations spécialisées).
En s’appuyant sur l’article 1.8.2 et 2.5.9 du guide interprétatif de la directive oiseaux (voir ci-dessous) il est clairement établi que les résultats portant notamment sur le suivi individuel et continu des oies grâce aux balises constituent incontestablement « les meilleures données disponibles » actuellement, à l’opposé de simples observations trop dépendantes de biais humains et ce que ne permettent pas d’acquérir, de manière aussi rigoureuse, le baguage et/ou le marquage par collier en raison des reprises et observations trop aléatoires. Or, aucune des 16 oies ayant hiverné en Espagne n’a débuté sa migration avant le 11 février ce qui a encore été confirmé en 2015. Il serait certainement utile d’augmenter la taille de cet échantillon mais nombreux sont les articles scientifiques qui font état des stratégies migratoires d’oiseaux avec moins de 10 individus équipés de balises GPS, ce qui conforte la pertinence de nos constatations. Par ailleurs, nos données ont également permis de démontrer que la stratégie migratoire des oies cendrées est étroitement associée à une forte modification saisonnière de leur domaine vital en Espagne et aux Pays-Bas. Ces derniers résultats ont été récemment validés par deux comités d’experts scientifiques indépendants.
L’ensemble des résultats répond donc aux préconisations de la commission européenne en matière de recherche et il est donc clairement établi qu’en l’état actuel de ces connaissances, la migration active de l’oie cendrée s’opère en février et que tous les mouvements d’oies observées en vol avant le 10 février ne peuvent être considérés, implicitement et de manière absolue, comme étant de la migration prénuptiale (ou des trajets de retour vers le lieux de nidification) tel que celà est argumenté par les concepts clés et le guide de la directive « oiseaux ». A l’évidence, les données scientifiques actuelles permettent donc, en application de la directive oiseaux et de son guide interprétatif, de considérer que les oies cendrées migrent activement en février et que la chasse en France pour cette espèce peut donc se prolonger au moins jusqu’au 10 février, voire jusqu’au 20 février si l’on tient compte du principe de la décade de recouvrement.
Enfin, les quelques prélèvements d’oies pouvant être réalisés en France, à cette période, ne seront manifestement pas en contradiction avec le maintien du bon état de conservation de cette espèce. Ceci nous est confirmé par un âge-ratio conforme à une bonne évolution démographique de l’espèce mais aussi par l’accroissement général des populations malgré les campagnes massives de réduction d’effectifs menées depuis plusieurs années dans les Pays du Nord de l’Europe, notamment pendant la période de nidification ! A ce titre, vu le fort accroissement des effectifs d’oies depuis ces 20 dernières années, même les experts norvégiens soutiennent aujourd’hui l’idée qu’une plus grande pression de chasse en France sur les oies cendrées pourra contribuer à améliorer l’exécution de leur plan de gestion pour cette espèce, plan qui a notamment pour but de réduire fortement le succès reproducteur des couples nicheurs.
Ce sont ces bases scientifiques que l’ISNEA a sérieusement défendu. 
Souhaitons tous à présent que la mission d’information parlementaire accepte de les reconnaître et de les promouvoir au-delà des passions idéologiques. 
Extraits du guide interprétatif :
1.8.2.…Pour mieux faire appliquer la directive, il importe de mieux comprendre la distribution géographique des voies migratoires, les cycles saisonniers des mouvements et les besoins écologiques des oiseaux migrateurs dans l’Union européenne. Le mieux serait que des études soient menées sur des oiseaux marqués individuellement….
2.5.9 Le fait que des oiseaux quittent une zone d’hivernage ne signifie pas nécessairement qu’ils entament la migration du retour. Ils peuvent se déplacer vers d’autres aires d’hivernage en raison d’une modification des conditions écologiques locales, de l’épuisement des ressources alimentaires, de phénomènes perturbateurs ou d’une évolution des conditions climatiques.
 

_________________
Apprendre pour connaître, connaître pour comprendre, comprendre pour juger.


Revenir en haut
Publicité






Posté le: Mer 17 Juin 2015, 16:34
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
coincoin17
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2012
Messages: 247
Adherent: oui
Localisation: charente maritime
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Posté le: Mer 17 Juin 2015, 20:08
Sujet du message: chasse en février
Répondre en citant

Okay Okay Okay Okay Okay Okay Okay Okay
_________________
la parole vaut l'homme ou l'homme ne vaut rien


Revenir en haut
keke33
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juil 2012
Messages: 149
Adherent: non
Localisation: brive
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
Posté le: Mer 17 Juin 2015, 20:50
Sujet du message: chasse en février
Répondre en citant

Oui c est bien mais quand je vois que a côté que la lpo arrive à faire sauter l arrêté pour l ouverture ils s attaqueront au oies après

Revenir en haut
didier
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2012
Messages: 134
Adherent: oui
Localisation: saintes
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
Posté le: Mer 17 Juin 2015, 23:31
Sujet du message: chasse en février
Répondre en citant

Pour le moment c est  dans le bon sens       j aime  Okay                 

Revenir en haut
yves17
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2009
Messages: 1 850
Adherent: oui
Masculin Poissons (20fev-20mar) 馬 Cheval

Posté le: Jeu 18 Juin 2015, 03:32
Sujet du message: chasse en février
Répondre en citant

keke faite comme nous prenez les armes
oublié pas que bientot vous ferez parti de la france Mort de Rire
_________________
pour une fermeture des oies au 28 fevrier


Revenir en haut MSN
pedro7855
Membre du CA

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2011
Messages: 739
Adherent: oui
Localisation: Thairé
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 虎 Tigre
Posté le: Jeu 9 Juil 2015, 09:59
Sujet du message: chasse en février
Répondre en citant


_________________
Apprendre pour connaître, connaître pour comprendre, comprendre pour juger.


Revenir en haut
wil17
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2009
Messages: 2 175
Adherent: oui
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Posté le: Jeu 9 Juil 2015, 20:26
Sujet du message: chasse en février
Répondre en citant

Elles sont belles les oies cendrées en photo!!!!  Quelles bandes d incapable!!! 

Revenir en haut
crunch17
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2009
Messages: 1 937
Adherent: oui
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Posté le: Ven 10 Juil 2015, 10:47
Sujet du message: chasse en février
Répondre en citant

Bien vu wil Shocked

Revenir en haut
Sudaf17
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 280
Adherent: oui
Localisation: Beaugeay
Masculin Lion (24juil-23aoû)
Posté le: Ven 10 Juil 2015, 13:36
Sujet du message: chasse en février
Répondre en citant

Une chose est certaine elles ne viennent pas d'Afrique du sud celles là
Didier,


Revenir en haut
pin's
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2009
Messages: 4 282
Adherent: oui
Localisation: 17
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Posté le: Mer 26 Aoû 2015, 13:55
Sujet du message: chasse en février
Répondre en citant

http://revistajaraysedal.es/holanda-gasea-300-000-gansos-al-ano-tras-prohib…


traduction:


Depuis l'interdiction de la chasse des oies aux Pays-Bas en 1999, la population de ces animaux a augmenté de 2000%. Les citoyens paient par an onze millions d'euros pour les dommages graves causés par ces oiseaux, qui représentent également une grave menace pour le trafic aérien. Pour réduire sa population, le gouvernement néerlandais, loin d'autoriser à nouveau la chasse, il est gazé des milliers.


25/08/2015 | JYS éditoriales


L'utilisation accrue d'engrais azotés, qui qu'ils aiment apparemment, et l'augmentation des aires protégées a fait beaucoup d'avant oies qui migrent sont stabilisés dans la région, venant d'être, selon le New York Times une population de 800.000 copies en été et jusqu'à deux fois en hiver. Ceci, avec l'abondance de rivières et canaux, rend aux Pays-Bas "Les oies d'or", dit le journal américain Julia Stahl, directeur de recherche à Sovon, un groupe qui est chargé de surveiller les populations d'oiseaux sauvages le pays.


Le nombre d'oiseaux semaine gazés élevé à 7.000, selon le New York Times. Contrairement à la mort instantanée produit un fusil de chasse, cette méthode prend plus d'une minute et demie à mourir, quel que soit le stress qu'ils subissent lorsque la concentration cornes et se dirige vers des camps fermés tandis que les regarder mourir leurs pairs. Il est le cas de l'aéroport de Schipol, où une personne est autorisé à mettre fin à cette façon avec des oiseaux dans la région, en raison de la grave danger posé par leurs collisions avec des avions réguliers. «Si je fais mon travail, les pilotes ne doivent pas inquiéter quand faire le leur», dit Den Hertog.


Après l'interdiction de la population de la chasse a augmenté de 2.000% / Jasper Juilen-New York Times
Après l'interdiction de la population de la chasse a augmenté de 2.000% / Jasper Juilen-New York Times


Les populations ne sont pas réglementés seul


Pour compenser pour les dommages à l'agriculture, le gouvernement a dû créer un fonds d'indemnisation pour les agriculteurs de plus de 11 millions d'euros par an, bien que ceux-ci en sorte que les dommages survenant dépasse deux fois ce que les offres du gouvernement -. Théories Cette bande de terre de la réalité de groupes environnementaux, qui, avec les partis de gauche comme le Parti vert et pays Laborista-, effectuées la loi qui interdit la chasse de ces animaux, et continuer à travailler pour éliminer la pays tout type de pratique de la chasse.


Les théories environnementales sur lesquelles se fonde la loi fait en sorte que la population d'un animal pourrait maintenir un équilibre sans l'intervention des chasseurs. Mais loin de là le nombre de copies a augmenté et est à l'origine plus de souffrance pour les oies, qui sont de plus en plus difficile de trouver de la nourriture et de vivre une vie tranquille. Le problème se propage aussi aux pays voisins, comme l'Allemagne, où les oiseaux et leurs excréments sont polluent le lac, à Essen.


Un «holocauste» pour les oies


Groupes de chasseurs allemands ont élevé leur voix contre le gazage massif qui condamnent -et donné ses similitudes de répudier l'Holocauste, tout en défendant la chasse comme moyen plus éthique et rentable pour contrôler les troupeaux d'oies.


Le directeur de la Fondation Nature Chasse, Henrich Marc dit, "nous avons commencé à soulever la question de savoir si l'interdiction de la chasse est vraiment basé sur la protection des animaux et de la préservation de la nature des oies, ou si le véritable objectif est de nuire chasseurs et de lancer un affront pour des raisons idéologiques ". Il poursuit: «Nous, les chasseurs doivent suivre de près ces situations. Une chasse réglementée ordinaire est la meilleure façon de protéger le bien-être des animaux. Pour ce faire, nous devons nous assurer que les oiseaux ne tirent pas leurs nids, les nids ne sont pas détruits et que les adultes ne sont pas gazés oies ".


Revenir en haut
Jute
utilisateurs

En ligne

Inscrit le: 06 Oct 2012
Messages: 268
Adherent: oui
Localisation: Charente
Masculin Lion (24juil-23aoû) 龍 Dragon
Posté le: Mer 26 Aoû 2015, 15:03
Sujet du message: chasse en février
Répondre en citant

7000 oies semaine, ça nous amène à + de 360 000 sur l'année.... Ça en ferait des heureux d'en tirer une ou deux!
Mais comme c'est si bien dit, l'essentiel étant de ne plus les chasser... "Amen"


Revenir en haut
pin's
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2009
Messages: 4 282
Adherent: oui
Localisation: 17
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Posté le: Ven 18 Sep 2015, 14:16
Sujet du message: chasse en février
Répondre en citant

http://www.sudouest.fr/2015/09/18/chasse-aux-oies-plisson-cherche-une-issue…

Revenir en haut
la fif
utilisateurs

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2010
Messages: 238
Adherent: oui
Localisation: Gironde
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Posté le: Ven 18 Sep 2015, 18:34
Sujet du message: chasse en février
Répondre en citant

Et ce gros ent'chulé de Plisson qui se tire la couverture à soi!!!! "depuis que je suis président du groupe chasse à l'assemblée... j'ai toujours réussi à obtenir les dérogations...."
politicard de merde Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
_________________
"Février reste aux guichets"


Revenir en haut
pin's
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2009
Messages: 4 282
Adherent: oui
Localisation: 17
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Posté le: Mar 29 Sep 2015, 20:00
Sujet du message: chasse en février
Répondre en citant

Ayant pris connaissance bien avant et maintenant que ce courrier est rendu sur les réseaux......:


Suite à l'article du Sud-Ouest du vendredi 18 septembre 2015, article rédigé par le journaliste Jérôme JAMET intitulé « Chasse aux oies, Plisson cherche une issue », rappelé ci-dessous : VENDREDI 18 SEPTEMBRE 2015 WWW.SUDOUEST.FR Chasse aux oies : Plisson cherche une issue GIBIER D’EAU : Le député du Blayais compte faire des propositions au gouvernement pour une prolongation de la chasse en février


Quelques semaines à peine après l’ouverture à la chasse au gibier d’eau, et notamment aux oies, le dé- bat sur la date de la fermeture est de nouveau sur la table. Objectif pour les chasseurs comme chaque année : qu’elle soit prorogée d’une dizaine de jours en février. Avec cet argument des chasseurs, contesté entre autre par la Ligue de protection des oiseaux : les oies que l’on interdit de chasser en février seraient les mêmes que celles qui sont gazées en Hollande où elles provoquent d’importants dégâts dans l’agriculture. « Depuis que je suis président du groupe chasse à l’Assemblée, j’ai toujours réussi à obtenir les dix jours vaille que vaille. L’an dernier, c’était tiré par les cheveux, mais on l’a arraché. Cette année, j’ai décidé d’essayer de trouver une solution qui ne soit pas illégale », indique le député PS du Blayais, Philippe Plisson. « J’irai en Hollande » « J’ai produit un rapport après avoir auditionné tous les acteurs. On va aller à Bruxelles rencontrer la commissaire européenne en charge de la chasse, puis en Hollande puisque c’est là que les oies sont gazées, avec le paradoxe qu’elles sont protégées en France. On fera un rapport sur l’état des espèces, leur migration et sur la manière dont on pourrait éventuellement trouver une solution. Le problème, d’après ce que les auditions me laissent à penser, c’est que les oies hollandaises ne migrent pas. Donc le fait d’ouvrir la chasse plus longtemps en France ne diminuerait pas leur nombre en Hollande où elles sont sédentarisées. » Le député du Blayais compte faire des propositions au gouvernement. « Si on a l’accord de Bruxelles, on essaiera de trouver une solution légale à la prolongation de la chasse en février. Aujourd’hui, il ne faut pas se faire d’illusion, la chasse ce n’est pas dans l’air du temps. On est un des rares pays à avoir une chasse aussi prégnante en Europe. On marche sur des œufs et je n’ai pas la prétention de réussir là ou beaucoup, y compris Borloo, ont échoué depuis plusieurs années. En tout cas, j’aurai essayé. » Jérôme Jamet


Président des Gassaugi et Gassaua, (groupements des sauvaginiers de la Gironde et de l'Aquitaine), je me dois de réagir à cet article par une missive à l’attention de Philippe Plisson qui tient des propos qui m’ont étonnés et déçus, venant de sa part, car je sais qu’il est au côté des chasseurs de gibier d’eau pour défendre le dossier de la chasse des oies cendrées en février.


M. le député, cher Philippe, Suite à l'article du journal Sud-Ouest du vendredi 18 septembre 2015, article rédigé par le journaliste Jérôme JAMET intitulé « Chasse aux oies, Plisson cherche une issue », je suis à la fois surpris et déçu par tes propos et je me dois de réagir en te faisant part des réflexions suivantes : La première de mes remarques concerne l'argument contesté entre-autres, par la Ligue de Protection des Oiseaux, je cite le journaliste : « Objectif pour les chasseurs comme chaque année : qu’elle soit prorogée d’une dizaine de jours en février. Avec cet argument des chasseurs, contesté entre autres, par la Ligue de protection des oiseaux : les oies que l’on interdit de chasser en février seraient les mêmes que celles qui sont gazées en Hollande où elles provoquent d’importants dégâts dans l’agriculture ». Page 2 sur 4 C’est pourtant vrai et il suffit pour cela que tu prennes connaissance du tout récent document scientifique que je te joins, qui confirme, par approche génétique, l’unicité de la population d’oies au niveau de la voie de migration Nord-Ouest Européenne. Il atteste également que les oies chassées en France proviennent de l’ensemble de l’aire de répartition et non majoritairement/exclusivement de Norvège ! Il semblerait également que tu ne tiennes pas compte de la réunion du C.A. de la F.N.C. du 16 septembre 2015, dans laquelle le Président SABAROT a bien insisté sur cette dernière argumentation scientifique, produite par les résultats de l’étude isotopique de 2012, grâce à l’obtention d’une dérogation scientifique, et je le répète, tout comme les données des balises GPS, issues du rapport de l’ONCFS (programme Proceed) sur l’amélioration de la connaissance des oies cendrées, l’ensemble de ces résultats certifient qu'il n'y a qu'une seule et même population sur tout le paléarctique occidental et que les oies ont un comportement quelquefois atypique qui peut changer d'une année sur l'autre en matière de migration, mais qu'en tout état de cause, il s'agit bien des mêmes oies que l'on gaze en Hollande et qui migrent le long de notre côte atlantique. Le fait que tu ne tiennes pas compte de cet argument et que tu sembles le mettre fortement en doute est pour moi inadmissible, incompréhensible et totalement aberrant au regard des dernières études scientifiques, que je t'engage à lire très précisément pour en tenir compte, en sachant bien que notre Ministre de tutelle a demandé des éléments supplémentaires concernant nos arguments, éléments irréfutables qui sont en notre possession, il s’agit de ceux que je viens d'énoncer et sur lesquels il faut s’appuyer pour faire aboutir notre demande. 


Ensuite, tu dis : « Depuis que je suis président du groupe chasse à l’Assemblée, j’ai toujours réussi à obtenir les dix jours, vaille que vaille. L’an dernier, c’était tiré par les cheveux, mais on l’a arraché. Cette année, j’ai décidé d’essayer de trouver une solution qui ne soit pas illégale », indique le député PS du Blayais, Philippe Plisson. Dire cela sous entend que les chasseurs seraient des braconniers et qu’il faudrait des procédés illégaux pour les laisser pratiquer. C’est faux et très maladroit ! Notre demande de chasser les oies en février est légitime, elle est faite en fonction d’éléments scientifiques et biologiques en notre faveur. Attention à ne pas faire le « jeu » des anti-chasse qui protestent contre ces 10 petits jours que l’on nous accorde en février, mais qui s’accommodent parfaitement des centaines de milliers d’oies détruites sans vergogne dans plusieurs pays européens. N'êtes-vous pas en train au travers de ce dossier, de leur donner un gage d’un certain amour électoral de circonstances ? N'êtes-vous pas en train de trahir les chasseurs sur l’autel des magouilles électorales ? De plus, je ne pense pas que notre Ministre de tutelle ait fait quelque chose d’illégal avec cette circulaire, bien au contraire, Mme la Ministre, Ségolène Royal, a pris une sage décision, qui a permis d’apaiser la situation et correspondait au dénouement d'une situation qui était très critique. 


Sur tes propos suivants : « J’irai en Hollande » « J’ai produit un rapport après avoir auditionné tous les acteurs. On va aller à Bruxelles rencontrer la commissaire européenne en charge de la chasse, puis en Hollande puisque c’est là que les oies sont gazées, avec le paradoxe qu’elles sont protégées en France. On fera un rapport sur l’état des espèces, leur migration et sur la manière dont on pourrait éventuellement trouver une solution. Le problème, d’après ce que les auditions me laissent à penser, c’est que les oies hollandaises ne migrent pas. Pour ce qui est du déplacement en Hollande, « bonne promenade ! » parce que la mission a déjà été faite par le passé, diligentée par notre Ministère de tutelle de l'époque et dans laquelle était présent ton prédécesseur Jérôme Bignon, ancien Président du groupe chasse à l'Assemblée Nationale. Les conclusions étaient sans équivoque : des dizaines de milliers d’oies et de canards siffleurs étaient détruits par des procédés ignobles, comme le gazage ou les faire mourir de faim, après avoir enfermé les oiseaux non volants (perte des rémiges) et les oisons. Les oies sédentaires hollandaises, appelées « férales » ou « féodales » existent bien, mais il y a aussi une population Page 3 sur 4 d’oies migratrices qui se mélange avec elles et cela a été démontré. Par contre, pour ce qui concerne ton déplacement à Bruxelles, ce sera certainement positif pour trouver avec la commissaire européenne en charge de la chasse, la solution pour pouvoir chasser les oies en février, comme par exemple, le plan de gestion européen de l’oie cendrée, ou l’application du guide interprétatif à la directive 147/2009 avec la décade de recouvrement, ou encore la mise en place d’une dérogation… Et tu pourras amener avec toi, la Fédération Européenne des chasseurs (FACE), chargée de nous représenter et de nous défendre à Bruxelles mais qui est malheureusement quasi-inexistante sur ce dossier et je trouve cela déplorable. Tu vas faire un rapport qui je l’espère va vite voir le jour et dont je m’empresserai de prendre connaissance, puisque seront résumées à l’intérieur les auditions à l’A.N., auxquelles j’ai pu participer, pour défendre la demande des sauvaginiers aquitains et je t’en remercie. Par contre et cela me mets très en colère, c’est la conclusion erronée que tu tires déjà, en parlant du problème des oies hollandaises qui ne migrent pas. Comment peut-on faire croire que ces centaines de milliers d’oies, qui sont, d’années en années, de plus en plus détruites dans divers pays européens, Allemagne, Angleterre, Hollande, Belgique, Norvège, ne seraient que des oies sédentaires et qu’il n’y aurait aucune migratrice parmi elles, mais de qui se moque t’on ? La soi-disant espèce d’oie cendrée norvégienne qui serait, d’après nos détracteurs, en mauvais état de conservation, dû à sa chasse en France, eh bien, cette espèce là, va être soumise à un plan de destruction en Norvège jusqu’en 2020 ! Elles sont bien migratrices, celles-ci, non ? Le plan d’élimination de 500 000 oies prévu en Hollande ne concernerait donc que des oiseaux sédentaires, mais penses-tu sincèrement que l’on va « gober » pareille ineptie ? Parmi les oies hollandaises, certaines passent le long de nos côtes françaises atlantiques, pour aller sur la péninsule ibérique hiverner. Il s'agit bien des mêmes oies. Donc, c'est bien une absurdité que tu déclares et cela me révolte. Nous avons des éléments scientifiques irréfutables présentés dans des études, et tu le sais ! Il n’y a qu’une seule et même population d’oies cendrées, certaines migrent, d’autres pas et selon les années leur comportement peut changer, tant sur la période de migration, que sur les trajets migratoires, alors pourquoi nos arguments ne seraient-ils pas pris en compte alors qu’ils sont avérés et que ceux des anti-chasse le seraient, alors qu’ils sont bien souvent fallacieux ? Leurs conclusions se basent sur des études essentiellement très anciennes et partisanes, alors que les nôtres sont plus récentes et réalisées avec des moyens scientifiques d’une probité irréprochable tels que les balises GPS ou les isotopes. Je le sais bien, in fine, la décision sera politique, alors attention, nous avons fait tout ce que l’on nous a demandé en matière d’études, vous y avons mis beaucoup de notre argent, de notre temps, de notre engagement et nous ne comprendrions pas que notre ministère fasse le choix de donner satisfaction aux anti-chasse. Sur ce dossier de la chasse des oies en février, il nous faut une réponse avant le 1er décembre, afin que nous en tenions compte pour les élections régionales du 15 décembre 2015, en informant les chasseurs, mais aussi en organisant des actions, si cela s’avère nécessaire. Pour finir sur cet article fâcheux, quand tu prétends : « Aujourd’hui, il ne faut pas se faire d’illusion, la chasse ce n’est pas dans l’air du temps. On est un des rares pays à avoir une chasse aussi prégnante en Europe » N’es-tu pas le Président du groupe chasse à l’Assemblée Nationale, le plus important des groupes parlementaires, avec le nombre le plus élevé de députés inscrits ? Ne dois-tu pas défendre notre image avec une position offensive, en étant fier de soutenir une activité qui a un grand impact socio-économique, cela face à des organismes environnementaux, véritables parasites aux frais du contribuable et qui bien souvent n’ont pas d’action significative sur l’environnement ? Je t’engage fortement à prendre connaissance de la récente étude du Bureau d’Information et de Prévisions Economiques (BIPE) demandée par la FNC, dans laquelle tu pourras trouver tous les éléments positifs sur notre activité cynégétique, qui font que nous pouvons garder la tête haute face à nos détracteurs. En effet, plus de 90% de maires ruraux pensent que la présence des chasseurs sur leur Page 4 sur 4 commune est un bien pour la gestion des habitats et ses milieux, la biodiversité, l’économie, le lien social, les activités sociales et culturelles etc... La chasse, avec 1.100.000 pratiquants, deuxième activité associative en France, après le football, qui pèse 3,6 milliards d’euros dans notre économie, avec 2,1 milliards d’euros de valeur ajoutée, concourt à hauteur de 0,6% du PIB national, ce qui est loin d’être négligeable. Elle fait vivre 25.800 personnes à temps plein, soit un emploi pour 70 chasseurs, emplois non délocalisables et chaque chasseur contribue à hauteur de 1136 € à la richesse de notre pays. Et que dire des 500.000 bénévoles qui représentent 78 millions d’heures de travail sur le terrain, soit 50.000 emplois en équivalent temps plein, soit 1,6 milliard d’euros de coût en moins pour la collectivité. Cette étude sociologique devrait te faire changer d’avis et pouvoir te faire dire, que oui, aujourd’hui en France, la chasse est bien dans l’air du temps. Quant aux chasseurs de gibier d’eau que je représente, tu connais bien leurs actions sur le terrain en faveur des zones humides, leur engagement dans les études scientifiques auprès de notre fédération départementale, leur participation dans le bénévolat écocitoyen (journée mondiale des zones humides, N 2000, découverte des territoires, actions pédagogiques etc.). Ensuite, la chasse en France n’est pas aussi « prégnante » que tu le prétends, plusieurs pays européens ont des périodes de chasse identiques, voire supérieures aux nôtres, particulièrement pour les migrateurs, avec des fermetures au 20 février pour les oies ou au 28 et bien sûr pas de fermeture à l’oie pour ceux qui les détruisent. 


Pour finir, tu dis : «On marche sur des œufs et je n’ai pas la prétention de réussir là ou beaucoup, y compris Borloo, ont échoué depuis plusieurs années. En tout cas, j’aurai essayé. » Ton implication dans ce dossier est a souligner, nous nous rencontrons régulièrement pour faire le point, tu informes également en temps réel les responsables cynégétiques, en particulier Henri Sabarot qui travaille à nos côtés pour faire aboutir notre demande de pouvoir chasser les oies cendrées en février et tout tient dans le dossier que tu vas présenter, mais plus encore, de la manière dont toi et ton groupe parlementaire allez le défendre . Pour cela, pas besoin de marcher sur des œufs, il n’y a aucune raison que l’on nous empêche de chasser des oies qui sont détruites par centaines de milliers dans les pays voisins, alors qu’il s’agit de la même espèce. Tu te dois de réussir pour nous obtenir cette autorisation de chasser les oies cendrées en février, il faut en finir avec ce dossier car comme je l’ai indiqué aux parlementaires présents à l’A.N. lors de mon audition, en juillet dernier, d’autres sujets (économiques, sociaux, environnementaux etc.) devraient monopoliser votre temps et je ne réponds pas de la colère légitime des sauvaginiers en cas de refus de notre ministère de tutelle.


Voila quels sont mes griefs vis-à-vis de cet article maladroit certes, mais qui n’entame pas la confiance que j’ai en toi comme parlementaire, Président du groupe chasse à l’Assemblée Nationale, mais aussi comme ami chasseur avec qui je partage la même passion. Bien à toi, Jean-Francis 





Revenir en haut
pin's
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2009
Messages: 4 282
Adherent: oui
Localisation: 17
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Posté le: Mar 29 Sep 2015, 20:35
Sujet du message: chasse en février
Répondre en citant

Tapis "ROUGE" ou tapis "VERT" ..... ou "LES DEUX" .....?????????Moi j'ai ma réponse! 

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 16:03
Sujet du message: chasse en février

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Sauter vers:   

Portail | Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: subSilver++